Ensemble Vocal de Genève

Prochain concert


Vendredi 20 avril 2018 20h00
Eglise du Christ-Roi Petit-Lancy

Dimanche 22 avril 2018 17h00
Eglise Sainte-Croix Carouge
Ouverture des portes dès 16h30

PROGRAMME


Arcangelo Corelli « Concerto Grosso » (op 6 no 2)
Orchestre de Lancy-Genève.



Jean Mermoud Epitaphe « Ballade des Pendus »
texte de François Villon
En création avec Véronique Mermoud, récitante


Dietrich Buxtehude « Jesu meines Lebens Leben »
(BuxWV 62)



Antonio Vivaldi « Kyrie eleison » (RV 587)



Arcangelo Corelli « Concerto Grosso » (op 6 no 7)



Antonio Vivaldi « Credidi propter quod locutus sum »
(Psaume 115 RV 605)


Dietrich Buxtehude Cantate « Der Herr ist mit mir »
(Psaume 118, BuxWV 15

Véronique Mermoud commence ses études auprès de Germaine Tournier à Genève, pour les finir au Conservatoire national d’art dramatique à Paris en 1971. Rentrée en Suisse, elle interprète les auteurs classiques, de Sophocle à Hugo et les auteurs contemporains de Genêt à Bauchau.  Elle crée aussi des pièces de jeunes auteurs inconnus : Jean-Pierre Gos, Isabelle Daccord entre autres. Elle est engagée et joue dans tous les théâtres de Suisse romande. Elle tourne dans plusieurs films pour la télévision et le cinéma, avec divers réalisateurs.

En 1979, elle crée « LE THEATRE DES OSSES" avec Gisèle Sallin, qui est metteure en scène.  Les deux femmes sillonnent la Suisse, la France, la Belgique, le Québec avec leurs spectacles et les autres actrices et acteurs engagés. Après plusieurs années sur les routes, elles installent définitivement  leur théâtre à Givisiez, banlieue de Fribourg, tout en continuant leurs tournées en Suisse et en Europe. 
Véronique Mermoud est nommée directrice artistique du théâtre en 1996, fonction qu’elle assumera tout en continuant à pratiquer son métier de comédienne, jusqu’en 2001. Gisèle Sallin prendra la suite, jusqu’à leur départ commun à la retraite en 2014.

V. Mermoud (ainsi que le Théâtre des Osses) a reçu de nombreux prix dès 1993, entre autres :
Prix Zora la Rousse, (théâtre) pour l’ensemble des spectacles non sexistes et s’adressant à la jeunesse(1994)
Prix du Comédien pour l’ensemble de sa carrière (2002)
L’Anneau Hans-Reinhart, la plus haute distinction suisse dans le domaine théâtral (2003)
L’ordre de Chevalier des Arts et des Lettres du Ministère français de la Culture(2004)
Prix de la Fondation d’Oron, (théâtre) qui récompense une institution suprarégionale importante, active dans la promotion de la relève théâtrale en Suisse.
 
Stacks Image 316